Inde : La transition de la mobilité offre de nombreuses opportunités

Alors que les villes indiennes font parties des villes les plus polluées du monde, les particules fines des moteurs des véhicules en sont la principale cause. C’est pourquoi, il est nécessaire pour améliorer la santé et le bien-être de la population de développer le marché des véhicules électriques en Inde. Cette transition vers l’électrique aurait non seulement un impact tangible sur la qualité de l’air et la réduction significative de la pollution des villes indiennes, mais elle pourrait faire économiser jusqu’à 60 milliards de dollars au pays.

Les deux-roues est le moyen de transport véhiculé le plus utilisé en Inde, représentant 81% des ventes de véhicules en 2019 soit 21 millions de deux-roues vendus, et est donc le secteur présentant le plus d’opportunités de développement. Cependant, ce développement peut-être freiné par un prix d’achat supérieur aux véhicules à moteur traditionnel, le prix d’achat étant la première sensibilité des consommateurs, avant la sécurité et les émissions de CO2.

Si le gouvernement a l’objectif ambitieux de garantir, pour 2030, une production et une vente à 100% de véhicules électriques, voici les recommandations présentées par Nextrends Asia pour effectuer cette transition :

  Privilégier le segment des deux-roues en véhicules personnels et favoriser la mobilité partagée (bus, taxis, auto pousse-pousse)

  Proposer des batteries interchangeables sur les véhicules deux-roues pour réduire les risques liés au manque d’autonomie électrique

  Retirer les batteries électriques du véhicule et les vendre séparément comme du carburant, et utiliser en parallèle un système de location pour les véhicules, ce qui réduira le coût initial élevé

  Proposer un système de gestion de batterie, avec une chimie alternative, adapté au climat indien, pour atténuer la température ambiante élevée

  Proposer des installations de recharge lente à la fois dans les maisons mais également dans les bureaux ce qui limitera les problèmes liés au prix d’achat en proposant des véhicules électriques moins chers que les véhicules standards

Ainsi le secteur de la mobilité motorisée en Inde promet de belles opportunités de développement qu’elle soit partagée ou électrique. La croissance de la mobilité partagée se fera principalement par le biais du secteur privé tandis que la transition vers l’électrique nécessitera une transformation à grande échelle. Si la transition des véhicules électriques ne sera pas facile, les conséquences en jeu telles que l’amélioration de la qualité de l’air et de la santé de la population l’emporteront sur la transition.

Source : Nextrends Asia

Vous recherchez un Expert Opérationnel en Accompagnement International ?