Chine : Les changements de consommation post-covid

A l’aube de la fin de l’épidémie post-covid, c’est une Chine nouvelle qui émerge. Les principaux secteurs très impactés par la crise remontent la pente (Automobile et restauration principalement).

De nouvelles innovations ont vu le jour et les habitudes des consommateurs changent : ils recherchent des produits plus propres, transparents, eco-friendly et bon pour la santé (avec moins d’additifs) mais aussi plus pratiques à consommer, en portion individuelle et déjà préparée. La peur de consommer frais a grandi durant la crise et le marché de la nourriture congelée en a profité : il devrait atteindre $26.492 Millions en 2024. Les produits laitiers Français, très prisés par les Chinois devraient connaitre une croissance de 6%/an. Enfin, le marché des vins et spiritueux, après une baisse légère durant le confinement, devrait augmenter de 4%/an sur les bières précisément, les chinois se tournant peu à peu vers la bière haut de gamme et artisanale, mais aussi sur les vins et les spiriteux (DUC D’ARNOUX, +80% et Montesquieu X.O. Brandy +149%).

L’e-commerce a explosé pendant le confinement et a permis une utilisation plus fréquente des services en ligne. Les ventes physiques ont chuté de 20% tandis que l’e-commerce a augmenté de 3% – atteignant 1.1 Trillion RMB ($146 Milliards) dans les seuls deux premières mois de l’année. L’O2O: OfflineToOnline, liant les supermarchés et l’e-commerce émerge. Les chats groupés sur les applications de messagerie (Wechat), les programmes de QR Code ou les vidéos diffusées en direct en ligne, réalisées par les KOL deviennent populaires, si bien que de nouveaux emplois naissent en ce moment dans les villes de premier tier et second tier. La demande d’emploi dans le domaine des sciences et technologies, pour la sécurité, la communication ou le bigdata est plus forte et en recherche d’experts en Chine, comme à l’étranger. La Chine a mis ne place un système de formation en ligne pour 13 nouvelles professions, visant à former approximativement 1 million de personnes.

Ainsi, dans quel secteur serait-il avantageux d’investir en 2020 ?
Toujours dans une phase post-covid, les consommateurs chinois priseront des produits correspondant à leur quotidien actuel. De ce fait, les nouvelles technologies, les télécommunications, les sciences, mais aussi le secteur de la santé (Très mis en avant durant la pandémie et au moment du déconfinement), les équipements haut de gamme pour le sport à la maison, les appareils ménagers, et les produits de luxe, qu’ils soient dans le secteur de l’électronique ou de l’agro-alimentaire sont des secteurs où il faut investir dans les deux prochaines années.

Source : VVR International

Vous recherchez un Expert Opérationnel en Accompagnement International ?